Bientôt du saumon transgénique dans nos assièttes ??!!!

Des apprentis sorciers ont osé ! Ils ont créé une nouvelle espèce de saumon génétiquement modifié : ce poisson transgénique a été imaginé et développé par la société de biotechnologies AquaBounty Technologies, dans l’État du Massachusetts. Ainsi est née une sorte de nouveau saumon de l’Atlantique auquel on a injecté un gène du saumon chinook du Pacifique, afin qu’il grossisse deux fois plus vite. Il peut ainsi atteindre sa taille adulte au bout de 16 à 18 mois, au lieu de 30 mois pour un saumon de l’Atlantique.

Ce saumon transgénique vient d’arriver sur les tables canadiennes. Et les consommateurs ne peuvent détecter s’ils achètent cette nouvelle variété de saumon… aucun étiquetage pour les informer…

Il serait, pourtant, normal pour les consommateurs de savoir quel type de nourriture ils achètent. Mais, on sait que souvent, dans ce domaine, la transparence n’est pas de mise : l’affaire des oeufs contaminés au fipronil vient encore de le démontrer récemment.

En une année, 5 tonnes de cette nouvelle variété de saumon auraient été commercialisées sous forme de filets au Canada.

On voit bien là tous les dangers de l’industrie alimentaire qui se livre à des expériences dignes du docteur Frankenstein sur le monde animal : d’ailleurs, ce fameux poisson »biochimique » a été surnommé à juste titre « frankenfish »…

Un saumon qui grandit deux fois plus vite ? Quel en est l’intérêt ? Alors que les pays nantis se livrent à une surconsommation et jettent une multitude d’aliments, que l’autre partie de la planète souffre de malnutrition, de la faim, on se livre à des manipulations génétiques sur toutes sortes d’animaux : porcs, poissons, poulets, vaches…
Ne vaudrait-il pas mieux songer à rétablir un équilibre ?

Il est vrai que le saumon d’élevage est déjà toxique car il est traité au diflubenzuron pour lui enlever ses poux de mer… même la filière bio est concernée.

Et voilà qu’on propose aux consommateurs un saumon OGM dont on ne connaît pas les conséquences sur la santé et l’environnement.

Pourtant, il faut en prendre conscience : déjà les OGM sont de manière indirecte dans nos assiettes… on nourrit avec du maïs et du soja transgéniques les vaches, les porcs ou les volailles à partir desquels on prépare toutes sortes d’aliments : laitages, charcuterie, plats cuisinés etc.

Alors, verra-t-on bientôt du saumon transgénique dans nos assiettes ? Tout est possible…

Le nouvel accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, le CETA, qui va être appliqué à partir du 21 septembre, nous incite à penser que ce saumon pourra être un jour aussi commercialisé en France.

On nous promet même dans l’avenir un homme génétiquement modifié : un être nouveau, plus performant, un modèle humain amélioré qui pourrait accéder à l’immortalité…

On voit à quels jeux dangereux se livrent certains scientifiques…

Source: http://rosemar.over-blog.com/2017/08/bientot-du-saumon-transgenique-dans-nos-assiettes.html